Un entretien utile

 

RIPISYLVE-2014-grave-de-Peille-amont-Vicat

 

12 km de cours d’eau entretenus par le SIP pour prévenir les risques liés aux crues

 

Dans le cadre de ses missions, le Syndicat Intercommunal des Paillons s’emploie à entretenir les berges et le lit des Paillons. Une action indispensable, réalisée par intérêt général, pour protéger les personnes et les biens contre les crues.

 

L’objectif est de limiter la végétation dans le lit du cours d’eau pour faciliter les écoulements et ainsi prévenir les inondations. En effet, en cas de crue, les arbres et la végétation peuvent être emportés et former des embâcles qui peuvent endommager des ouvrages d’art,  éroder des berges ou provoquer des inondations.

 

 

 

Des travaux réalisés cet automne

 

Débroussaillant de manière sélective les végétaux, abattant certains arbres afin de rajeunir la ripisylve et éviter la chute d’arbres susceptibles de former des embâcles, les agents de l’entreprise SN Provençale d’Environnement, ont réalisé les travaux sur les secteurs suivants :

  • Pont de Peille (Drap)
  • La Condamine (Drap)
  • Blausasc
  • Nice
  • Le Laghet (La Trinité)
  • La Grave de Peille
  • L’Escarène

L’ entretien du SIP en complément de celui des riverains


L’action du SIP ne soustrait pas les riverains à leurs obligations et leurs responsabilités prévues par le code de l’environnement :

(article L215-14) « (...) le propriétaire riverain est tenu à un entretien régulier du cours d'eau. L'entretien régulier a pour objet de maintenir le cours d'eau dans son profil d'équilibre, de permettre l'écoulement naturel des eaux et de contribuer à son bon état écologique ou, le cas échéant, à son bon potentiel écologique, notamment par enlèvement des embâcles, débris et atterrissements, flottants ou non, par élagage ou recépage de la végétation des rives. » 



Les travaux 2014 en quelques chiffres

  • 12 hectares traités
  • 1 400 arbres gênants enlevés du lit
  • 150 m3 d’embâcles et de déchets retirés du lit
  • 150 000 €

 

L'opération est inscrite dans le Contrat de Rivière des Paillons. Les travaux sont financés par l'Agence de l'Eau, la Région Provence Alpes Côte d'Azur, le Département des Alpes Maritimes et le SIP agissant pour le compte de ses adhérents.

 

Les résultats

Lors de la crue du 4 novembre dernier et contrairement à la crue du 6 novembre 2000, aucune formation d'embâcles n’a entraîné de dégâts importants, preuve qu’un entretien du lit prévient efficacement les risques liés aux crues.

 

Liens vers l'article sur la crue du 4 novembre 2014