B3.1_tx_aprs_cruesCarte-action-Assurer-la-protection-contre-les-cruesLa protection contre les inondations est un enjeu majeur du contrat de Rivière des Paillons. Il s’agit de protéger les personnes et les biens face aux crues par les actions suivantes du volet B2 :

  •  Maitriser les inondations dans les zones rouges du PPRI
  •  Conforter les berges et les ouvrages d’art avec le renforcement de certains enrochements, la restauration de seuils, le renforcement des ouvrages de protection contre les crues,…
  • Garantir le libre écoulement fluvial en étudiant la gestion du transport solide, le recalibrage de la Banquière, la reprise d’ouvrage ; en enlevant les blocs dans le lit de la rivière issues des carrièresLSV_PPRI
  • Gérer le risque inondation et développer de la culture du risque avec la mise en place de repères de crues, la modernisation du système d’annonce de crue des Paillons…

 

 

 

 

L’influence méditerranéenne et les particularités topographiques du bassin versant conditionnent l’hydrologie des Paillons, marqués par des crues soudaines et extrêmement violentes, bien que rares. De plus, les vallées des Paillons se sont anthropisées progressivement, empiétant ainsi sur l’emplacement du lit naturel du fleuve. La protection des personnes et des biens est devenue un enjeu majeur sur le Paillon.

 

Ex: Quartier de l'Ariane sur Nice en crue et à sec

 

 B3.2_Ariane_02_en_crue_-_2000  

B3.2_Ariane_01__sec

 

 

 

 

 

 

 

Un système d’annonce de Crue

 

B3.2_Systme_dannonce_des_Crues-_Anatole_france_-La_trinitAfin de protéger les utilisateurs des voies de communication de Nice (tunnel du Paillon), il a été implanté un système d’annonces des crues des Paillons. Ce réseau est constitué de 12 stations de mesures réparties sur le bassin versant. Il comprend des limnimètres et des pluviomètres. Les données des stations sont centralisées au Poste de Contrôle de Cimiez qui se met :

  • en phase de vigilance lorsque le cumul de la pluie moyenne efficace dépasse la capacité potentiel d’absorption du sol ce qui implique une veille attentive des opérateurs du CRT,
  • en phase de pré-alerte lorsque le niveau d’eau en amont dépasse 75 cm ou lorsque le débit dépasse 200 m3/s à la station la plus proche du tunnel. Cette phase entraîne la fermeture du tunnel à la circulation et de la voie sur berges par des barrières.
  • en phase d’alerte lorsque le niveau dépasse 180 cm ou le débit dépasse 300 m3/s à la station la plus proche du tunnel. Cette phase impose une fermeture des portes étanches du tunnel.

 

Volet B2 2016

               Mise à jour en janvier 2017

Documents PDF

Plus d'infos sur :