Missions du SIP

 

Le SIP mène une gestion des inondations et des milieux aquatiques sur les Paillons. Il assure aujourd'hui quatre missions principales :

 

Assurer la protection contre les crues

 

Le risque de crue est une « préoccupation majeure » sur le bassin versant des paillons. Depuis sa création, la lutte contre les inondations est clairement la priorité du SIP. De nombreuses études hydrauliques ont été réalisées par des bureaux d’études spécialisés. Elles ont permis de définir des travaux dont certains sont réalisés aujourd’hui.

D3_Travaux_de_protection_contre_les_cruesCes travaux sont principalement des :

  • protections de berges par enrochement ou génie végétal,
  • protection de quartier où il existe un enjeu humain,
  • réhabilitations d’ouvrages d’arts,
  • entretiens des berges,
  • reprises de seuils garantissant le maintien du lit,
  • restauration des berges lors de l’occurrence d’une crue.

Entretenir et restaurer les cours d’eau

 

L’entretien et la restauration de la ripisylve (« végétation bordant la rivière ») font partie des principales missions du SIP inscrit au contrat de rivière des Paillons (lien vers fiche action B111).

Cette tâche incombe réglementairement à chaque propriétaire riverain. Cependant, la reconnaissance sur le terrain a révélé une insuffisance en matière d’entretien. Le syndicat Intercommunal des paillons s’est donc engagé par intérêt général, à aider à l’entretien de la ripisylve grâce à un programme pluriannuel de travaux pour la restauration de la végétation des paillons.

Ainsi, chaque année, le SIP mandate une entreprise de travaux. Elle restaure et entretien la végétation sur l’ensemble des Paillons.

 

Les objectifs de ces travaux en rivière sont :D3_Ripisylve_des_Paillons

  • d’améliorer l’ensemble des fonctions de la ripisylve ; 
  • de favoriser l’écoulement afin d’éviter le débordement lors de petites crues et d’éviter la dégradation d’ouvrages pour cause d’embâcles (amoncellement de bois et/ou déchets obstruant l’écoulement de l’eau de la rivière).

     

Ces travaux consistent à :

  • D3_ENTRETIEN_ripisylve

    Débroussailler de manière sélective les végétaux qui peuvent être un obstacle à l’écoulement des eaux ;
  • Abattre préventivement certains arbres. Ces abattages permettent à la fois de rajeunir la ripisylve et d’éviter la chute et la création d’embâcle ;
  • Enlever les embâcles : les débordements peuvent être le fait d’un obstacle à l’écoulement. Le travail du SIP consiste à retirer ces embâcles dans les secteurs à forts enjeux de protection ;
  • Enlever les déchets déposés dans le lit de la rivière.

Pour voir la carte des travaux d'entretien en 2010, cliquez ici

 

Valoriser la rivière

 

Projet_Traversee_de_lescareneLe SIP participe également aux projets d’aménagement touristique, récréatif et paysager sur les Paillons. C’est pourquoi dans le cadre du contrat de rivière plusieurs créations de sentiers thématiques sont prévues :

  • la réhabilitation et la mise en valeur des Paillons dans la traversée de L’Escarène,
  • la réhabilitation et renaturation des berges dans la traversée de Nice,
  • la création et aménagement d’un sentier piscicole sur la Grave de Peille,
  • la création d’un sentier piscicole entre Contes et Bendejun.

Animer le contrat de rivière

 

D3_signature_du_contrat_de_rivire_des_PaillonsDepuis 2001, le SIP est la structure porteuse qui assure le suivi et la gestion du Contrat de Rivière des Paillons. Il veille à ce que l’ensemble des actions programmées au Contrat de Rivière se réalise dans le respect des objectifs.Il est le maître d’ouvrage pour 30 actions du contrat de rivière des Paillons concernant la valorisation du patrimoine naturel, la protection contre les crues, l’amélioration de la connaissance de la ressource en eau et la sensibilisation autour des milieux aquatiques.

Le SIP est aussi chargé de la coordination des actions du contrat auprès des 11 maitres d’ouvrages. Il joue un rôle privilégié avec les partenaires financiers et les services de l’état.