La qualité des cours d'eau

 

De manière générale, la qualité des Paillons est bonne.Campagne physico-chimie - CG2012
Le suivi de la qualité des eaux des Paillons est réalisé par le Conseil Général des Alpes Maritimes.

 

Qualité du paillon de  L'Escarène Qualité du Laghet Qualité du Paillon de  Nice Qualité de la Banquière Qualité du Paillon de  Contes

Le constat

 

En 1995, il avait été constaté que les rejets des stations d'épurations des eaux usées entrainaient des problèmes de qualité des eaux. De plus, la bactériologie restait à un niveau de contamination très élevé sur l’ensemble du linéaire, témoignant de l’existence de rejets domestiques diffus, affectant particulièrement le Laghet, souvent sec.
Depuis de nettes améliorations ont été observées dans les secteurs ayant fait l’objet de travaux sur les systèmes d’assainissement. Par exemple, la suppression du rejet brut du village de Bendejun (raccordement à la STEP de Drap) pour le Paillon de Contes, et des villages de Tourette-Levens et Levens (raccordement à Nice Haliotis) pour la Banquière.


18 Actions du Volet A du contrat de rivière des Paillons visent à continuer cet élan pour l‘amélioration de la qualité des eaux.

Liens vers les Fiches actions

D’autre part, les pollutions d’origine industrielle ont fortement diminué depuis les années 80 grâce aux décrets d’applications de 1976 sur les installations classées relative à la protection de la nature. Néanmoins, des pollutions ponctuelles demeurent et leur origine n’est pas toujours identifiée précisément. Cette problématique industrielle affecte particulièrement le fonctionnement de la station d’épuration de Drap. Une solution est envisagée par le contrat de rivière via une sensibilisation à la prise en compte des rejets industriels.

La présence de moulins toujours en exploitation, comme à Peillon et à Contes, est à l’origine d’un fort apport de Matières Organiques (margines) de façon saisonnière de novembre à février-mars. La DREAL a démarré une démarche de régularisation de tous les moulins du département. Comme solution de traitement, l’épandage se révèle difficile à mettre en œuvre pour les moulins des Alpes-Maritimes où les terrains sont souvent trop escarpés. Le traitement par incinération (Lafarge,Vicat) est à l’étude, ainsi que la mise en place d’un bassin de réception spécifique à la station d’épuration de Drap.